Accéder au contenu principal

Mai-Line, bouledogue français, les premiers mois de mon chiot à la maison

Comment se passe l'arrivée d'un chiot à la maison, on se l'imagine, on la rêve, on l'idéalise... un deuxième chien à la maison, c'est encore autre chose.

Après avoir réservé ma petite boule d'amour, il s'est passé 1 mois. Un mois à me renseigner comment intégrer un deuxième chien à la maison.

Voici quelques extraits de l'arrivée de Mai-Line.

Jour 1 : Mai-Line a à peine 8 semaines (arrivée le samedi, elle avait 8 semaines le 31 janvier). Elle pèse 3kg.

Samedi 28 janvier 2017, me voilà partie chercher ma petite louloute. J'avais des nouvelles régulièrement de sa propriétaire, et je la voyais grandir, très vite, trop vite...

Mon petit bout n'avait plus rien à voir avec cette boule toute endormie : Mail line à 3 semaines :

Un mois auparavant à 22 jours, le 28 décembre :



Mai-Line m'a accueilli chez elle avec plein de léchouilles, une fête digne d'un chien qui voit son maître.

Née dans l'Essonne, il nous fallait rejoindre le Val d'Oise. Dans un petit panier douillet, elle fait son premier voyage, 1h30 de voiture. Quelques pleurs une fois le panier fermé, mais je ne cède pas même si cela m'arrache le cœur, il faut bien partir, 10mn après elle s'endort.... jusqu'à la maison.


Je n'ai pas pu faire la rencontre avec sa "grande soeur" en extérieur, comme préconisé, on est le 28 janvier il fait trop froid pour mettre mon petit bout dans le jardin.

La première rencontre avec Fanny, 3 ans. Il est 17h30.



Autant Mai-Line est très à l'aise pour cette première rencontre et la découverte de sa nouvelle maison, autant Fanny est intriguée. Fanny bave beaucoup d'excitation. Mai-Line est arrivée avec ses odeurs, celles de sa mère, de ses frère et soeur, ce qui justifie surement ce comportement.

Elle ne glisse pas sur le parquet, elle tient bien sur 4 pattes et galope partout, contrairement à Fanny qui venait d'un élevage, mais sûrement pas familial...

Sa petite truffe n'est pas encore toute noire.


Elle passe la soirée à jouer, faire ses besoins partout (et oui, c'est un chiot)... et à se faire câliner dans les bras de chacun jusqu'à 23h le soir. La gamelle a l'air sacré !!! engloutie en 10 secondes !

 Elle est bien grassouillette...




La première nuit se passe très bien, pas un bruit. J'ai installé à l'étage, dans la chambre d'amis, un parc dans lequel se trouve petit panier, couverture, alèse, jouets, bol d'eau. 

Parc acheté chez Zooplus

L'éleveuse m'a fourni une serviette éponge sur lequel se trouvaient les odeurs de sa mère, ses frère et soeur.

Jour 2, 29 janvier : Lever à 7h le matin. Il fait 4° le matin dehors, nous resterons au chaud pour cette journéeAprès une très bonne nuit, Mai-Line a pris ses marques, elle circule dans la maison comme si elle y était depuis toujours....
C'est une petite boule de nerfs, normal à cet âge là. Elle dort très peu et préfère chahuter avec Fanny, ronger les pieds de tables, les plinthes, les prises de courant, les rideaux et tout ce qui se trouve à sa disposition, commence alors l'éducation et le "NON, PAS TOUCHER !" à longueur de journée. Elle est tellement pleine de vie, qu'elle en est épuisante. Il faut tout surveiller. On dit qu'un chiot joue 30mn et dort 2h. Pour elle, c'est je joue 2h et dors 20mn !! Serait elle hyperactive ? Rien à voir avec le caractère de ma petite Fanny qui était très timide à son arrivée et très caline et bougeait à peine. Mai-Line est câline mais 2 secondes !!! trop de choses à découvrir ....

Tiens, un copain pour jouer ?


Pour la propreté, elle est trop petite pour contrôler ses sphincters mais je commence néanmoins l'éducation tranquillement. Les alèses au pied des portes fenêtres. Elle fait partout même sur sa couverture et dans son panier. On dit qu'un chiot ne fait pas ses besoins à l'endroit ou il dort. C'est vrai. Alors pourquoi ? Elle n'a pas encore acquis le fait que ce panier et cette couverture sont son lieu de couchage, puisqu'il y a eu un changement.


Jour n° 3, lundi 30 janvier 2017 : La deuxième nuit a été difficile. Mai-Line pleure, mais vraiment fort, cela débute vers 23h . C'est dur de ne pas résister et de la laisser couiner. J'attends un peu mais je finis pas aller la voir, la câliner, la bercer, elle se rendort dans les bras et quand je la repose dans son panier, bien évidement elle n'est pas d’accord. Elle ne veut pas être seule. 

A chaque pleurs, j'attends, je vais la voir, la rassure, et elle finit par se rendormir.
1ère sortie dans le jardin, la météo étant propice. J'ouvre la porte fenêtre, Mai-Line est intriguée, mais part vite à l'aventure... Une gamelle géante s'ouvre à elle, elle tente de manger tout ce qui se trouve sur son chemin, elle est complètement excitée !  Pour comparaison, il avait fallu à Fanny plus d'une semaine pour s'adapter à la terrasse. Elle avançait de quelques centimètres chaque jour pour enfin explorer le jardin.






Après l'effort un peu de repos !

 On remarque sur cette photo que ses petites oreilles se recourbent à la pointe.


4e jour, 31 janvier 2017, 8 semaines : Elle s'est réveillée deux fois la nuit :-( !
Petite visite chez le véto, En effet, Mai-Line n'a jamais été vermifugée. Elle pèse 3.3 kg ! yeah, elle a pris 400g en une semaine ! L'assistante vétérinaire l'examine sous toutes les coutures... ses petites oreilles recourbées vers l'arrière sont à masser pour qu'elles redeviennent bien droites. Elle est bien grasse ! Il faut bien nettoyer sa vulve qui est un peu rentrée pour éviter toute infection ou irritation.

Quand à Fanny, elle est toujours dans l'exploration ... elle est timide, elle bave toujours autant lorsqu'elle s'en approche. Certes, elles jouent ensemble mais Fanny semble exaspérée lorsque le jeu intervient au moment de nos repas, et oui, elle aimerait bien avoir un petit reste et aimerait se concentrer sur ce qui se passe à table !





Jour 5, 1er février 2017
On profite des jours qui rallongent et d'une météo plus propice aux sorties de bébé Mai-Line

Toujours en mode présentation, Fanny se demande bien si elle va rester pour toujours....


Repue, bébé s'endort sur mes pieds qui sont d'un grand réconfort. Je ne peux plus partir sans qu'elle en soit informée....

Jour 9, 5 février : 
- 1ère semaine à la maison, ça y est bébé ne pleure plus la nuit.
- aucun problème d'adaptation, mais elle n'aime pas être seule, ça tombe bien puisque j'avais prévu d'être présente ou que quelqu'un soit présent à la maison non stop les premières semaines.
- Elle se couche vers 21h et se lève vers 8h, car son ventre crie famine, elle attend à l'endroit ou je lui sers son repas. Elle n'a jamais assez et aimerait bien manger ce qu'il y a dans l'AUTRE gamelle...
- elle fait ses besoins partout, tous les 15/30 mn et parfois même s'oublie sur sa couverture, maman lave
- elle fait des bêtises
- Fanny bave moins et semble aimer les jeux à deux, même si parfois elle se fait croquer un peu de partout... Fanny se laisse faire, elle est diplomate mais quand ça devient un peu trop irritant, elle aboie fort.






Jour 10, 6 février j'ai 2 mois et je pèse 3.7 kg
A deux c'est mieux pour s'intégrer ! 
Deux chiens c'est du boulot ! Projet à mûrir avant l'acquisition d'un deuxième qui n'aura pas forcément  le caractère du premier !







17e jour, 15 février : premier shooting photo à deux :





Elle grandit et s'affine
à vue d'oeil...

09 février : achat du harnais, difficile de lui enfiler...



12 février : première sortie en laisse, elle se tient (se colle) aux côtés de Fanny, c'est un bon guide... 



Début mars, Mai-Line grandit. j'ouvre la porte du parc pour qu'elle puisse jouir pleinement de la chambre pendant la nuit ou mes courtes absences. Cependant, le parc bloque l'entrée de la chambre elle ne peut donc en sortir, la chambre est à l'étage duquel se trouve un escalier en colimaçon plutôt dangereux. Le parc est maintenant son lit ! l'alèse est placée progressivement de l'entrée de son parc à devant la porte fenêtre, la gamelle d'eau en dehors du parc et ses jouets dans une petite corbeille dans laquelle elle peut se servir. J'ai badigeonné les plinthes, les pieds des quelques meubles en bois d'un répulsif naturel a base d'huiles essentielles d'eucalyptus globulus acheté chez Animalis et condamné d'une planche en bois les endroits critiques.

Mai-Line est toujours très excitée, je lui mets de la musique relaxante pour chiots. Je mets aussi quelques gouttes d'huiles essentielles de petit grain bigaradier sur le radiateur et 3 gouttes d'extrait de bourgeons Figuier bio dans sa gamelle d'eau. Il m'est conseillé également de diffuser des phéromones. Je vais m'absenter deux jours d'affilée pour une formation fin février. il est indiqué de brancher le diffuseur en continu. 

Je remarque que pendant mes absences, elle dort et ne fait plus de bêtises, par exemple déchiqueter son alèse, faire ses besoins autre part que sur l'alèse.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment protéger son chien des parasites ?

Comme moi, vous faites surement confiance à votre vétérinaire pour que votre chien ne soit pas infesté par les puces, les tiques, ou les vers.

Peut être utilisez vous des solutions alternatives. Lorsque j'avais fait un petit sondage dans un post instagram, quelques-uns avaient répondu qu'ils utilisaient des recettes de grand-mère.


Dans tous les cas, mon conseil est qu'il vaut mieux prévenir que guérir. Car lorsque votre chien a des puces, il y en a sur lui mais encore plus dans son environnement, c'est à dire votre maison, votre lit si vous dormez avec votre poilu, votre voiture... On peut les retrouver sous formes d’œufs, de larves.

Contre les puces et les tiques, Fanny et Mai-Line avalent un comprimé de Nexgard. C'est efficace pour un 4 à 5 semaines. Toutefois, c'est un insecticide. Il empoisonne puces ou tiques lorsqu'elles se nourrissent du sang de leur hôte.

Cependant, je ne leur donne pas tous les mois. Aux beaux jours, lorsque nous allons dans les bo…

Quelles culottes hygiéniques pour nos bouledogues français ?

Histoires de filles... Dans ce post, je parlerais des petites culottes hygiéniques pour les chaleurs. Et le meilleur investissement est pour la fin ! Les premières chaleurs chez les bouledogues français apparaissent entre 7 et 12 mois. Elles durent entre deux et quatre semaines. L'intervalle entre deux périodes de chaleur varie entre 6 et 8 mois.Entre autres, la vétérinaire m'avait indiqué que les premières chaleurs pouvaient passer inaperçues.Rappelons que la ménopause chez la chienne n'existe pas, donc les chaleurs sont à vie si l'on n'a pas décidé de faire stériliser son animal. Il est déconseillé de faire saillir une chienne de plus de 7/8 ans.Fanny est stérilisée sur les conseils du vétérinaire qui expliquait que les chaleurs sont une contrainte si l'on n'a pas l'intention de faire reproduire son animal. Par ailleurs, la stérilisation protégerait des grossesses nerveuses et plus grave, des tumeurs mammaires. Sans parler du risque lié à l'accouc…

Recette des petits biscuits de Noël pour chiens

J'aime bien faire la cuisine.

Cependant, de façon modérée, parce que cela est chronophage.

Parce qu'au final le petit plat si soigneusement préparé et qui vous a demandé 2h de préparation sera dévoré en 10 mn ! et puis j'ai toujours un tas de choses à faire !

Néanmoins, aujourd'hui, j'ai préparé des petits biscuits pour mes louloutes. Au moins je sais de quoi ils sont composés et je peux contrôler ce que je leur donne.

Regardez mes gourmandes !











Recette des petits biscuits de Noël pour chiens Ingrédients :100g de flocons d'avoine100g de farine d'épeautre1 petite carotte1 petite pomme1 cuillère à soupe de graines de lin1 cuillère à soupe d'huile d'olive80 ml d'eauEmporte-pièces décor noël Préparation :Préchauffer votre four. 160 ° chaleur tournante - 180° four traditionnelEplucher carotte et pomme, retirer les pépins de la pommeRaper carotte et pommeMélanger farine d'épeautre, flocons d'avoine, graines de lins, rapé de carotte et pomme, l&…