Envie d'un deuxième chien, craquera, craquera pas

Pendant longtemps je n'ai aimé que les chats. Je n'étais pas fan des chiens, je préférais la douceur des chats, même si pendant ma jeunesse j'adorais sortir les chiens de mes cousins, ce qui était une corvée pour eux, mais aussi jouer avec et aussi leur apprendre des tours.
Mais, un truc qui faisait que je les détestais était lorsque je marchais dans une crotte... et pas du pied gauche !! comme tous, hein, qui aime cela.... ?
L'arrivée de notre petite Fanny dans notre foyer a été une révélation, j'ai trouvé cette expérience très enrichissante, la découverte d'un animal qui vous aime plus que vous ne pourrez l'aimer, toujours d'humeur égale, qui vous écoute quand vous lui parlez, qui vous fait la fête lorsque vous revenez, même après une courte absence, une complicité, une amitié, un amour inégalable comparé avec certains humains.
Ma chienne me parle sans mot ; j'ai appris à comprendre ses gestes, ses attitudes et je trouve étonnant de pouvoir communiquer ainsi. Elle me surprend chaque jour et j'adore l'observer, encore et encore même si cela fait trois ans.
L'envie d'un deuxième chien, est arrivée très rapidement. Je ne peux pas expliquer pourquoi. Vivre doublement ce que j'ai déjà pu vivre avec Fanny ou revivre ces instants trop courts. Parce que ces petits animaux à quatre pattes ont tant à donner, et que j'ai besoin de recevoir, peut être pour combler l'absence de ceux qui m'échappent au fil du temps, l'ingratitude des êtres humains.

Pour ou contre un deuxième chien ?

Bien évidemment, si je vivais seule, ma maison se serait vite transformée en arche de Noé... Seulement, j'ai un modérateur ! et la décision d'avoir un deuxième animal à la maison est, il est bien normal, à prendre avec le consentement de chaque membre de la famille. Doubler les effectifs c'est tout un tas de question d'organisation, de moyens financiers qu'il faut prendre en considération

- Quelles sont mes raisons de vouloir accueillir un deuxième, pour lui (s'ennuie t il ?), pour moi, les deux ?
- Suis je assez disponible pour mon chien et le serai je aussi pour le second ? Aurai je le temps de m'occuper des deux  ensemble et séparément? éducation du second...
- Ai-je les moyens financiers d'assurer les frais alimentaires, les frais vétérinaires ? ma situation risque t'elle de changer et ai je les moyens de les nourrir et soigner durant les 10 prochaines années...
- Ai je la place à la maison, dans la voiture ?
- Mon chien est il sociable et acceptera t'il l'arrivée d'un chiot ? Comment se comporte votre chien en promenade avec les autres chiens, comment se comporte votre chien lorsqu'un animal extérieur vient chez vous ?
- Ai je réglé les éventuels problèmes d'éducation avec mon chien actuel, est il donc bien éduqué et autonome ? Un chiot mimétise...
- Comment s'organisent mes vacances ? suis je flexible ? Un chien est souvent accepté dans une location ou à l’hôtel pas deux.
- Mon chien s'entend il avec les mâles et les femelles ? Même race ?
- Mon chien n'est il pas trop âgé pour supporter la présence d'un chiot fougueur ?

Un grand projet dont il faut mûrement réfléchir avant de craquer ! Une fois le pour et le contre mesurer, on se lance dans le choix du congénère...

A la recherche du compagnon idéal

Une fois la décision prise, il faut maintenant trouver le "spécimen" qui fera votre bonheur, celui de votre famille et celui de votre chien.

Mon projet mûri en décembre, il fut fort difficile de trouver un chiot femelle bouledogue français de préférence caille chez un éleveur. Probablement parce que ce n'était pas la période ou déjà réservés parce qu'en période de Noël.

Sur les sites de petites annonces les plus célèbres dont je ne citerai pas le nom, on trouve de tout, des annonces très alléchantes, à peine écrites en français, l'exemple le plus fréquent, le proprio annonce les chiots disponibles en France puis il est parti entre temps à l'étranger avec ses chiens, vous envoyez l'argent, mais au bout du compte, aucun animal arrivera à destination... Souvent ces annonces disparaissent du jour au lendemain, car signalées frauduleuses. Certains proprio annonce faire un don de leur chiot mais en fait c'est un don payant !! Bref ! Après plusieurs jours de recherche, je trouve des annonces sérieuses de particuliers, mais les chiots sont réservés super vite....

Après Noël, je trouve enfin ma beauté... Je craque pour une petite puce caille fauve élevée au sein d'une famille avec des enfants. Les bébés sont trois, sont nés par voie naturelle, important pour la relation mère, bébés.


Je réserver par téléphone puis me rend sur place pour pouvoir rencontrer notre futur bouli. Une grosse mémère dodue, de 3 semaines, rampant sur ses pattes avant, endormie. Elle est née début décembre 2016. Elle a un joli masque. ça y est j'ai craqué... Elle sera disponible à 8 semaines fin janvier 2017. Reste à patienter...1 mois. ça va passer vite, enfin.... peut être !



 Son nom de baptême est Myia. elle a de petits plis partout...



Avec ses frère et soeur....


La maman est LOF confirmée fauve et très sociable :


Le chiot ressemble beaucoup au papa LOP (lof confirmé au portugal mais non confirmé en France) que je n'ai pas rencontré :



Il faut patienter maintenant un bon mois pour préparer son arrivée.

Tous les deux trois jours, je reçois une photo des chiots, c'est génial ça permet de voir à quel point ils grandissent vite :

Le 3 janvier 2017


Le jeudi 5 janvier

Le lundi 9 janvier :
Après un bon mois au lait maternel, ils commencent à manger des croquettes...

Jeudi 12 janvier : on voit les petites oreilles se redresser...
 :


Le 16 janvier .... les oreilles se sont dressées pour Myia

1ère gamelle




Une fois pucée, vaccinée, on convient de la récupérer le 28 janvier, 3 jours avant ses 8 semaines mais du fait qu'il y ait un autre chien à la maison, qui sera référent, ça ne pose pas de problème.

Le grand jour arrive, Myia m'accueille avec de grandes léchettes... elle est vivante, joueuse, en pleine forme.

Un dernier bisou à sa famille, elle rentre dans son petit panier et nous prenons la route....

Myia devient Mai-Line. La miss n'a pas apprécié son petit panier de transport. Mais au bout de 10mn à peine, elle s'est endormie et n'a plus bronché du trajet, une bonne heure passée.
Je veux sortir !
 Dodo dans le panier de transport


Arrivée à la maison, Mai-line découvre son environnement sans aucune crainte, elle est très à l'aise....
Je pèse 3kg. Ma truffe n'est pas encore complètement noire




Rencontre avec ma congénère, Fanny. 
Fanny est très inquiète, Commence une série de reniflages..... Mai-line est arrivée avec son odeur mais aussi celles de sa maman, frère et soeur.

Fanny bave énormément. Surement à cause de toutes ces odeurs. Elle bave aussi lorsque nous allons sur des lieux fréquentés par de nombreux chien....


La petite est une chipie et ne pense qu'à jouer...

L'histoire du premier jour se termine ici, Prochainement la suite de leurs aventures...


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment protéger son chien des parasites ?

Recette des petits biscuits de Noël pour chiens

Pourquoi mettre une médaille au collier de son chien ?